accueil > Kéfir page 1 > Kéfir page 2




Le Kéfir est traditionnellement utilisé aussi pour purifier le sang, la bile, le foie, les reins, agit contre la diarrhée ou la constipation, pour la convalescence en général.

Il y a donc le Kéfir de lait, et à travers les siècles, un autre Kéfir, s’adapta en mutant, au point de constituer une symbiose bactérienne différente de celle du Caucase, il se nomme »Kéfir de fruits ».


kefir

FABRICATION DU KEFIR DE FRUITS



On le nomme aussi »Champagne du Caucase »

IL est vrai que lorsqu’il est réussi, c’est vraiment délicieux, depuis des années que nous en fabriquons, toutes les personnes à qui nous avons fait goûter, pour la première fois de ce breuvage, doré et pétillant… en ont tous, à notre connaissance, redemandé !!!

Ca y est , vous avez enfin trouvé quelqu’un, qui vous a procuré une poignée de grains, afin de démarrer votre production…vous en avez de la chance ! Prenez-en bien soin, ce sont des micro-organismes vivants, et tout d’abord, assurez vous qu’ils soient bien à l’aise dans un bocal en verre, bien propre, avec de l’eau de source additionné d’un peu de sucre, fermé le bocal, et mettez le au bas du réfrigérateur, en attendant d’avoir tous les accessoires, car vous devez allez faire quelques courses. De toutes façons, vous n’êtes pas pressé car, vous venez de changer l’eau et le sucre, cela vous laisse, entre une semaine et 15 jours, pour commencer.

DETAILS IMPORTANTS


Tous les accessoires rentrant en contact avec les grains doivent être en verre ou en plastique, ne jamais utiliser d’objets métalliques, pas de cuillère ni de passoire en fer ou en aluminium par exemple, ce qui implique que parfois, vous allez devoir y mettre les mains, il est évident qu’avant toutes manipulations du Kéfir, vos mains doivent être bien propres, lavées de préférence avec un vrai savon de Marseille, acheté dans une boutique Bio, et non pas avec un savon truffé de produits chimiques de supermarché, qui en déposera sur votre peau, contaminant ainsi votre Kéfir.

Même chose pour vos accessoires, évitez de les laver avec des produits pour laver la vaisselle qui pourraient être nocifs pour le Kéfir, vous trouverez de doux produits pour laver la vaisselle, en boutiques Bio, bien sur, et actuellement chaque grand supermarché a, au moins une gamme de produits ménagers dite »verte » fabriquée sur bases végétales et non testée sur animaux.
De toutes façons, vous n’avez pas besoin de nettoyer les accessoires avec du produit lave-vaisselle, à moins de ne pas les avoir utilisé depuis longtemps, sinon, à chaque utilisation, il suffit de les passer à l’eau brûlante du robinet avant et après, ça c’est important.
Si vous utilisez un tampon à récurer, soyez aussi très hygiénique, ne le laissez pas traîner sur le bord de l’évier, faites-le sécher dans un endroit sain, et conservez le dans une boite, uniquement pour cet usage.

Autres choses très importantes pour garder votre Kéfir longtemps : la qualité de l’eau, et des autres ingrédients. En ce qui concerne l’eau, prenez de l’eau de source en bouteille, les meilleures sont celles de montagnes, et le taux de résidus secs inscrit au dos de l’étiquette doit être le plus petit possible, car « l’eau n’est pas bonne pour ce qu’elle apporte, mais pour ce qu’elle emporte ! »

Les eaux les plus chères, sont en général les meilleures, mais quelques-unes sortent du lot, à vous de les dénicher en vérifiant les étiquettes et les prix dans les supermarchés, vous verrez c’est une expérience surprenante, surtout quand vous allez vous rendre compte du taux énorme de résidus secs contenus en mg/litre d’eau, des marques les plus connues, et souvent les plus vendues, ce qui a uniquement pour conséquence de faire fonctionner vos reins, à mauvais escient.

Cette recherche, vous servira pour les autres utilisations que vous faites de l’eau que vous acheter (thé, café, tisane, soupe…) et boire, tout simplement ! Il est évident qu’il ne faut pas utiliser l’eau du robinet pour la fabrication du Kéfir, infectée de chlore, de métaux lourds, et même parfois de microbes qui se baladent dans les canalisations Attention, le Kéfir n’aime, malheureusement pas, l’eau filtrée, en utiliser exceptionnellement, si vous n’avez plus de bouteilles en stock et que les magasins sont fermés.

Si toutes ces prescriptions vous paraissent extrêmes, sachez que nous ne vous racontons pas de bêtises, et que nous fabriquons notre Kéfir depuis des années dans les meilleures conditions. Nous avons fait des dizaines d’expériences, des bonnes et des mauvaises, ce qui nous permet aujourd’hui de vous exposer notre savoir. D’ailleurs, si vous êtes septiques, testez par vous-même la différence de finesse et de goût de la boisson obtenue, en utilisant différentes qualités d’eau.

Par contre, en ce qui concerne la qualité des fruits, il faut absolument utiliser du Bio, c’est impératif ! Les citrons non Bio, contiennent des pesticides et des conservateurs, les fruits secs aussi, cela encrasserait vos grains et votre boisson. Pour ce qui est du sucre, n’oubliez pas que c’est la « nourriture » de vos grains de Kéfir, pendant très longtemps, nous avons utilisé du sucre blanc, en poudre, industriel, car il n’y avait rien d’autre sur le marché, mais actuellement vous pouvez vous procurer du sucre « blond et Bio » dans les magasins de produits naturels. Ne pas se servir de sucre « roux « car il colore les grains, et d’après un scientifique Allemand, spécialisé dans les fermentations de Kombucha et de Kéfir, le sucre roux encrasserait les micro-organismes. Vous pouvez trouver facilement du fructose, en grandes surfaces et en boutiques Bio, c’est du sucre de fruits, c’est naturel, et c’est aussi blanc que le sucre de canne raffiné, seulement c’est 3 fois plus cher !




1 | 2 | 3 | 4


Accueil